4 août 2013

savon de cuisine façon pain d'épices

J'étais à court de savon de cuisine, bien pratique pour faire partir les odeurs d'ail ou d'oignon. Je voulais une formule très simple, sans me prendre la tête sur les valeurs données par Soapcalc (après tout, des savons comme le savon de Castille et le 100% coco sont très agréables).
Mon attention s'est donc portée sur les biwils (bi-huiles) qui ont fleuri sur la toile à un moment.

La recette est donc simplissime:
30% d'huile de coco
70% d'huile de colza
soude diluée dans du café bien fort
+ huiles essentielles de gingembre, cannelle et badiane (j'ai perdu ma feuille de notes, mais j'en ai mis une quantité assez faible pour que la cannelle n'agresse pas la peau malgré son caractère dermocaustique).



La couleur est donnée par le café, et l'odeur qui ressort est celle de la badiane, qui éclipse les autres.
Il est déjà très dur après quelques jours, j'aurais dû m'y prendre plus tôt pour le tamponner et mettre quelques micas dorés.

J'en ai mis quelques uns dans des moules qui me servent habituellement pour des fondants, et je les ai fait cuire au four pour qu'ils soient prêts à utiliser pendant mes vacances familiales. Je n'ai pas encore cuisiné d'aïoli pour tester leur efficacité, mais la mousse est agréable, et c'est déjà pas mal! :)

Edit : efficacité testée sur de l'ail, de l'oignon et du poisson ; il reste sur les mains une légère odeur de badiane, mais rien d'autre! :D

7 commentaires:

  1. Jamais entendu parler des biwuil! je me renseignerais! il ets joli comme tout ce savon avec ce côté brut!

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que celui ci, il est tout brut! Et il embaume mon appart (des odeurs de pain d'épices et de Noël en cette saison, c'est surprenant! ^^)
    Si tu cherches des choses sur les biwils, tu peux faire un tour ici:
    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/defi_biwil/index.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, j'irais voir quand j'aurais le temps!

      Supprimer
  3. Le savon a une couleur franche, très nette, j'ai l'impression que les parfums se sont rendus plus discrets - ou est-ce la proximité au savon au bois de santal qui fait concurrence? En tout cas il rejoindra la cuisine dès que j'en aurai fini avec le savon liquide! J'ai l'impression que la mousse est un peu moins abondante que les autres - mais je crois que tu m'avais dit d'attendre un peu plus que ça pour l'utiliser, je verrai d'ici une dizaine de jours comment cela évolue.

    RépondreSupprimer
  4. Deux semaines, deux semaines! :)
    Ça n'est pas très surprenant pour la mousse (mes autres savons combinent au moins 4 huiles, parfois beaucoup plus), mais laisse lui le temps de finir sa cure (celui-ci n'est pas passé au four, pour ne pas agresser davantage les huiles essentielles).
    Je ne saurais pas te dire pour l'odeur, mon appartement sent trop fort la fraise et la rhubarbe... ^^

    RépondreSupprimer
  5. Je ne sais pas où sont passées les huiles essentielles de gingembre et de cannelle, mais la badiane seule est déjà bien sympa :)

    RépondreSupprimer

Laissez moi un message :)